Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/12/2008

Et mort aux waches...

Une petite musique

Petites précisions:

  1. Ce n'est pas les amis d'ta femmes sur le clip, mais les "soullards" qui  la chante. (il y a un lien vers leur site à la fin du clip)
  2. Cette chansons date du début du siécle dernier. Elle a été reprise par Parabellum, puis plus tard par les amis d'ta femmes
  3. La sureté était un service du ministère de l'intérieur qui a disparu en 1966 pour devenir la simple police.
  4. Les enfants de cayenne étaient les bagnards.
  5. mort-aux-vaches.jpgL'expression, mort aux vaches:
    Avant de faire mes recherches, On m'avait dit que l'expression venait de Vauban. Vauban à réalisé bon nombre de citadelle réputé imprenable. Je ne me souviens plus totalement de l'explication. Mais après mes recherches, il s'est avéré que la véritable orignie serait bien différente. Elle daterait de l'après guerre de 1870, où les allemands, occupant une partie de la France, avaient des postes de garde. En allemand "garde", "sentinelle" se dit "WACHE". Le "W" allemand, se prononçant "V" en français, la confusion à donc transformé le "wache" en "vache". Aujourd'hui, l'expression "Mort aux vaches" s'adresse à la police, gendarmerie. C'est une expression qui est interprété comme une insulte et peut donc conduire en justice pour outrage à agent.


 

ATTENTION VACHES MORTES2.jpg

Petite anecdote: Cette expression se symbolise dans les prisons en 3 points tatoués en triangles entre les tendons du pouce et de l'index sur la main des détenus.
(source)
D'autre siginification peuvent être donné selon le nombre de points. Plus de renseignement ici

tatoo1x.gif

 

Et en cadeau, les paroles de la chanson (version des "amis d'ta femmes"):

Les enfants de Cayenne

Je me souviens encore
De ma première femme
Elle s'appelait Nina
Une vraie putain dans l'âme
La reine des morues
De la plaine St Denis
Elle faisait le tapin
Près de la rue d'Rivoli

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne
A bas ceux d'la sureté

Elle aguichait le client
Quand mon destin d'bagnard
Vint frapper à sa porte
Sous forme d'un richard
Il lui crachats dessus
Rempli de son dédain
Lui mit la main au cul
Et la traita d'putain

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne
A bas ceux d'la sureté

 

Moi qui était son homme
Et pas une peau de vache
Acquis dans ma jeunesse
Les principes d'un apache
Sorti mon 6.35
Et d'une balle en plein cœur
Je l'étendit raide mort
Et fut serré sur l'heure

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne

A bas ceux d'la sureté

 

Une seule solution, la REVOLUTION …

Aussitôt arrêté
Fut mené a Cayenne
C'est là que j'ai purgé
Les forfaits de ma peine
Jeunesse d'aujourd'hui
Ne faites plus les cons
Car pour une seule connerie

On vous jette en zonzon


Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne
A bas ceux d'la sureté

 

Si je viens a mourir
Je veux que l'on m'enterre
Dans un tout p'tit cimetière
Près de la porte Saint Martin
400 putains à poil
Viendront crier très haut
"C'est le roi des Julots
Que l'on mène au tombeau"

 

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne
A bas ceux d'la sureté

 

Sur ma tombe, on lira

Cette glorieuse phrase

Ecrite par les truands

D’une très haute classe

« Honneur à la Putain

Qui m’a donné sa main

Si je n’étais pas mort

Je te baiserais encore »

 

Pas de grâce pas de pitié
Pour toute ces bandes de lâches
Et ces bandes d'enculés

 

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne

A bas ceux d'la sureté

 

Pas de grâce pas de pitié
Pour toute ces bandes de lâches
Et ces bandes d'enculés

 

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne
A bas ceux d'la sureté

 

Pas de grâce pas de pitié
Pour toute ces bandes de lâches
Et ces bandes d'enculés

 

Mort aux vaches
Mort aux condés
Vive les enfants de Cayenne
A bas ceux d'la sureté

 

Voila, je vous invite à écouter d'autre morceau des amis d'ta femme ("ploum ploum tra la la", "la dynamite", "diguidig dondon"...) Et de parabellum ("week end d'enfer", "sept ans de malheurs", "la crise de foie"...)

 

Et pour finir un petit textes, datant de 1943.

1943_mortovach.jpg
(source et récriture plus lisible, en bas de page)

et aussi cette petite partie d'un tract:
"À TOUS LES TRAVAILLEURS DE LA PENSEE ET DES BRAS

Au moment où l’humanité, dirigée par des fous, des arrivistes et des hypocrites, s’effondre sous les coups répétés des appétits des profiteurs de toutes sortes, nous jetons, une fois de plus, un appel sincère à tous les individus raisonnables et pratiques, pour essayer d’éviter la destruction totale et, profitant du chaos actuel, de les orienter vers une organisation sociale rationnelle et humaine."
(source et version complète, ici)

Sans regarder la source (trop facile sinon ^^) pouvez vous me donner une date appoximatif de la distribution de ce tract?

  1. Pendant le front populaire?
  2. Pendant la deuxième Guerre Mondiale?
  3. Pendant les évènement de mai 1968?
  4. Pendant  la crise de cette année?

15:15 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (7)

Commentaires

Moi j'ai envie de dire mai 68, mais ça pourrait aussi bien être aujourd'hui.

Sinon, j'aime bien la chanson, c'est sympa, je suis allée voir leur blog et y a tout plein d'autres trucs aussi.

Bon weekend

Écrit par : aWa | 06/12/2008

Je pense que c'est à l'après guerre (genre période trente glorieuses...)
Très actuel néanmoins, et je sais bien que c'est pour ça que tu nous a fait cet article là !

Et je suis admirative de l'article.. Beau boulot, bien documenté. Tu nous apprends des trucs, ya du culturel, de l'historique, du polémique.. :-)
La classe !

Écrit par : Lune | 06/12/2008

bon par contre je viens de voir... tu as mis la date du tract !!! alors forcément, la réponse ya même pas besoin de deviner (j'étais pas trop trop loin chronologiquement.. !)


bon weekend !

Écrit par : Lune | 06/12/2008

aWa: Et nan, perdu, le tract date de 1943. Et c'est vrai qu'il fait bien échos a ce qui se passe aujourd'hui, bizarrement. ^^
oui, belle chanson (en même temps, si je l'aimais pas, je l'aurais pas mis ^^)

Lune: ce n'est pas l'après guerre, mais pendant la guerre. Oui c'est bien parce qu'il fait actuel que je l'ai mis.
Merci:), ça fait plaisir ce que tu me dis

lune bis: Ah?, j'ai mis la date? je crois pas. Tu confonds peut etre avec la date de l'affiche. C'est vrai que les 2 ont été distribué la même années (et au début je pensais le mettre ensemble, c'est que après que j'ai décidé de mettre le jeu)

A vous deux: bonne semaine

Écrit par : daweed | 07/12/2008

Je sais po pourquoi mais je sens une certaine animosité envers nos amis les cot-cot... voix grave à l'accent provençale : "attention mon petit môsieur, ça peut vos mener loin cette histoire, outrage à agent vous savez combien ça coûte ?"
lol
Mais c'est cool pour Wache, je m'endormirai moins con ce soir...

Écrit par : Oki | 09/12/2008

Oki: comment? non, aucune animosité, je ne fait que mettre en ligne un chant historique et d'expliquer l'origine d'une expression fort usagé ^^
bah je suis là pour ça, rendre les gens moins con ^^ lol

Écrit par : daweed | 09/12/2008

Peu tu m'envoier l'image des poigs avec leur sinification STP

Écrit par : Xababa | 25/10/2011

Les commentaires sont fermés.