Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/04/2008

Et le monde gargouille...

        Après avoir vu pendant des années les pays pauvre connaitre les famines et mourir de faim, à cause de sécheresse, de manque de nourriture...

1578172664.jpg

 face au pays riche qui, eux aussi, meurent de faim, mais dans le sens inverse...

1897622471.jpg

        Aujourd'hui, nous assistons à d'autre genre de famine. En soit (et en général) il n'y a pas de véritable manque de nourriture, néanmoins, nous assistons a des émeutes de la faim de plus en plus fréquente...

1699441449.jpg

Cela va même dans quelque pays (à Haïti par exemple) à devoir manger des galette de boue pour tromper la faim

       Et fasse à cela, nous voyons, encore, les pays riches se permettrent de manger dans des restaurants ***

866537583.jpg

        Et fasse à cela, les pays riches connaissent une "épidémie" d'anorexie de plus en plus important (bien que cette maladie existe depuis plus de 2000ans)

995566101.png

        Et tout ça parce que les spéculateurs achètent énormément  de riz et autre nourriture de base. La nourriture est devenue, comme l'or, une valeur refuge. Cela est dû en partie à la crise financière sur les sub-primes qui a ruiner nombre de boursicoteur, alors ils se refont autre part.

1632399326.gif
(Variation du prix du Colza de 2002 à 2007 (pique de 2003 dû à la sécheresse))
Source: cetiom

       Cela est aussi dû aux changements climatique, et notamment à la sécheresse qui sévit en Australie, qui est un des grenier du monde. Résultat moins de céréales et donc les prix augmentent. 

2032430279.jpg
(sécheresse au Kenya)

        Enfin, cela est dû aux biocarburants, qui occupent une part de plus en plus importante dans l'agriculture. Résultat moins de place pour la nourriture. Surtout que ces biocarburants ne sont pas aussi écologique qu'on veut bien le dire. et les reste de la nourriture va aux élevages.

1573421697.jpg

 

        La solutions pour que ça aille mieux... Moins consommer. Accepter de passer d'une phase de croissance ininterrompu à une phase de décroissance passagère. Et surtout partager les richesses. Alors peut être que le monde ira mieux. Moins de famines, moins de pauvreté, moins de pollution...

        Sinon, nous risquons bien de connaïtre des "émeutes de la fin"

 

PS: Il n'y a pas de jugement de valeur dans cet article. J'explique juste des faits...

 

édit du 15 avril 2008:  Si vous avez le temps et que vous voulez améiorer votre anglais, allez ici. Vous perfectionnerez votre vocabulaire et vous donnerez du riz pour chaque bonne réponse. Alors à vos souris ^^

19:14 Publié dans actualité | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Y a pas de juste milieu en fait : soit y a pas à bouffer, soit y a TROP à bouffer... En partageant, on le trouverait ce juste milieu...

Écrit par : Headbanging | 14/04/2008

T'as fait ça exprès pour me punir de la trilogie de foie gras, hein ? Avoue !

Faudrait que les gens arrêtent de manger trop, et qu'ils apprennent à finir les placards et le frigo avant de retourner aux courses.
Oui, ok, je dis ça juste après avoir avoué que j'avais laissé périmer un pavé de truite... C'est mal, je sais.
Mais les yaourt, je les mange après la date de péremption tant qu'ils ne sentent pas le fromage !
Pardonnée ?

C'est toute une éducation de consommation à refaire...

Écrit par : aWa | 15/04/2008

c'est vachement bien le petit jeu du vocabulaire contre du riz

Écrit par : mathilde | 15/04/2008

headbanging: voila, il faut partager ce que nous avons. Mais ça signifie aussi accepter d'avoir moins que maintenant.
De toute façon nous serons obligé d'y venir. Et soit nous le faisons volontairement, soit cela sera imposé. C'est ce qui se passe en ce moment et ce n'est que le début.
Nous serons, minimum, 9 milliard sur terre en 2050. C'est à dire 50% de plus qu'aujourd'hui...
Mais a mon avis le gros problème arriverons dans 4/5 ans maximum

aWa: lol, non t'inquiète.
Je l'ai précisé, il n'y avait pas de jugement de valeur dans mon texte. Nous faisons tous du gaspillage, le problème est d'essayer d'arranger ça le mieux qu'on puisse faire. En jouant chacun notre rôle à notre échelle, cela ira déja beaucoup mieux, mais il est des habitudes a perdre et c'est maintenant que nous verrons la force d'adaptation de l'Hommes:
Apprendre à "régresser" en quelques années pour continuer à exister.

Mathilde: Oui j'aime bien le principe aussi. J'espère que tu y a participé au moins ;)

Écrit par : Daweed | 17/04/2008

Les commentaires sont fermés.