Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/04/2008

Et le temps passe trop vite...

 

       1 an, déjà 1an que je suis parti faire mon stage au Togo sur le thème de "Valorisation des papiers de l'administration togolaise"'. 11semaines de pure bonheur. 11semaines a vivre totalement autre chose, voir des gens différents, des paysages différents, des idées différentes, une manière de vivre différente. Se prendre des claques dans la gueule.

       Je me rappelle encore, ce premier matin, lorsqu'on est allé faire un tour en ville. On ne savait pas où on était, on ne connaissait rien du coin. On était totalement perdu, dépaysé, désorienté. Une vague impression de se trouver dans un bidonville. Un espèce de malaise.

2055888300.JPG   2092856427.JPG

Une impression que je ne devais pas être ici. De plus, 2/3 jour plus tard, changement de famille d'accueil. On bouge a plusieurs kilomètre, encore totalement perdu. Mais au bout de quelque jours on prend ses repères. On commence à connaitre le quartier, puis la ville et un peu le pays (pas assez hélas). On finit même par guider les taxi...

       Les premiers jours donc, découverte. On s'acclimate a la température. On s'habitue au coupure de courant quotidienne qui peuvent durer plusieurs heures (voir toute la journée). On s'habitue a l'absence d'eau courante. On s'habitue a se laver avec un seau, sans eau chaude (de tte façon, pas besoin d'eau chaude) et si jamais on veut de l'eau chaude pour laver les fringues, il reste le soleil.

754308072.JPG

On s'habitue a se restreindre de boire, car on a presque plus d'eau potable (eau javellisé). On s'habitue au plat pimenté. On s'habitue au "yovo yovo, bonsoir, comment ca va? merci..." que nous lancent les gamins du quartier (yovo=blanc).  Apprendre (un peu) les dialectes locaux (dont je dois avouer il ne me reste pas grand chose) découvrir qu'en ewé je m'appelerai Kodjo ("celui qui est née lundi" en gros)On s'habitue au climat humide... On s'habitue tellement que cela parait normal (et fini même par manquer)

       Vivre avec les familles, les connaitres, savoir comment elles vivent, vivre au plus comme elles.

1243577960.JPG 1311338999.JPG

Visite de note chambre

1177557015.JPG
Moi (a droite) et au fond, au deuxième étage, la maison d'une des famille chez qui on a logé

 

découvrir aussi des rues en elles-mêmes Pour la faunes, es margouillats, les poules, les chèvres, sont partout dans les rues

 


Exemple de margouillat


 

       Il y aussi nombres impressionnant de carcasse de voitures. Il n'y a pas non plus de routes, juste des chemin cabossé, totalement défoncé.

1175364927.JPG 

De nombreuses décharge publiques aussi... De quoi participer au dépaysement.

1699840240.JPG

 

 

       Mais nous ne sommes pas là bas que pour les vacances (mais un peu quant même) il nous faut faire notre stage. Alors galère, car besoin de bosser sur l'ordinateur, mais panne de courant trop souvent.  

Pas facile non plus de faire des recherches sur le net, toujours a cause du courant mais aussi de la connection lente. Alors pendant presque 1 mois, ne rien pouvoir faire, ou presque. Juste quelque visite dans des administrations. Prise de rendez vous avec directeur, DRH (dont le DRH du ministère de l'environnement, qui voulait limite nous inviter a manger). découverte du fonctionnement du pays, au ralenti. Panne tellement fréquente, que les administration sont bloqués, et qd il y a du courant, pas les moyens de vraiment fonctionner)

       Déplacement en Taxi aussi. A négocier pendant des lustres sur le prix de la course. Prise de tête, engueulade, faux départ et évidemment a la fin on se sert la main.


       Cœur ouvert des Togolais,

73039024.JPG

qui n'hésitent pas à aider. Pour trouver un taxi, se mettre a l'abri, nous faire visiter. Toujours spontanément et sans rien attendre en retour. Rencontre avec la misère aussi, nombre de gens qui veulent qu'on les aident a venir en France. Insulte aussi, car on est français et que j'étais la bas pendant les élections présidentielle de 2007. Vol, dans une famille, 80€ qui disparaisse et nous qui changeons encore de famille (mais vaux mieux que les 80€ soit la bas). Mais aussi quitter ses 21ans pour trouver ses 22ans là bas.

découverte du pays aussi. Pas assez a mon gout, car pas assez le temps.

       Partir pour Kpalimé le soir avec son maitre de stage, avec sa voiture qui déconne juste avant le départ, pas de ceinture, et lui qui roule a toute allure sur des route défoncé, avec des gens sur le bord de la route qu'on ne voit qu'au dernier moment. Des barrage militaire régulier. Un vrai périple ce trajet et arriver à Kpalimé avec de la verdure partout, un climat bien plus humide, plus supportable. Se prendre une cuite au Sodabi (alcool de palmier).

336537602.JPG

 

Se faire mordre un orteil par une fourmi (et elles font vraiment mal leur fourmi). Découvrir des termitières géante.

396461501.2.JPG

Partir dans la cambrousse et voir a qu'elle point la sécheresse et grave la bas (un pont qui enjambe une rivière qui n'existe plus depuis 2/3 jours). SE faire inviter a manger chez des gens (la famille de mon maitre de stage) des haricot pour le petit déjeuné. Voir un enterrement, bcp plus festif qu'en France). être pris au beau milieu d'un orage et voir le tombé a 10mètre de soit.

       Partir aussi a Tsévié,

1882276458.JPG

chez la mère d"un pote que nous nous sommes fait la bas. Autre découverte, toujours pauvre. Partir boire dans un bar et rentrer ivre mort en tenant limite note ami togolais

282146452.JPG

sur la route la plus dangereuse du pays, avec d'immense camion surchargé qui nous frôlent, dans le noir complet. Partir le lendemain, faire un tour en cambrousse. Voir des écoles totalement perdu et au retour, se rendre compte que nous aussi nous sommes perdu.

2104167540.JPG       1248067097.JPG

Plus d'1h a chercher le chemin et finir par trouver la route a plus de 10km de la maison et devoir arrêter un taxi. Découverte aussi du tchoukoutchou, bière de mils, qu'on boit dans des cabasses. cuisines au feu de bois, dans la cours

620002013.JPG

 

       Partir aussi avec juste un pote, par nos propres moyen, a Atakpamé, avec un pied gauche qui avait doublé de volume la veille du départ, mais aucune envi d'annuler.
723290299.JPG

Plutôt bon choix, car aucun regret. Merveilleux souvenir. Paysage de rêve, vallonné, vert...Encore perdu, mais cette fois ci volontairement. Début de panique tout de même, quand, au bout de 2h, nous n'avons toujours pas retrouvé notre chemin.

314390523.JPG  1777845421.JPG
1962079253.JPG   452235814.JPG

Se trouver un bon hôtel

340418024.JPG

(et d'ailleurs se fut ma première douche depuis plus de 2mois), pas cher, avec un bon restaurant et un patron super sympa qui nous propose de nous faire visiter la ville . Aller aussi en taxi pour voir des hippopotames, de trop loin hélas.

1769055423.JPG

Devoir négocier avec des militaires. Se faire arrêter en taxi par des enfant qui bloquent la route et demande une "rançon" pour nous laisser passer.



2037609619.JPG

       Et puis le temps passe vite, trop vite. Et il faut partir. Les membres de l'association nous organisent une petite soirée.
492673041.JPG      170389911.JPG

Il faut dire adieu,
202812158.JPG

       On ne les reverra sans doute jamais même si je suis persuadé que je retournerais au Togo, pour d'avantage en profiter, pour d'avantage visiter.

249980775.JPG
Passage au dessus du desert marocain

       Il y a plein d'autre chose a dire, mais je n'arrive pas a tout ressortir comme ça. Si vous voulez, j'ai fais un blog où j'ai quelques autres photos. C'est par ici

 

PS: mouarf, ça m'enerve, la colone d'affichage est trop petite, ca ne donne rien de terrible.


 

19:33 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (5)

Commentaires

Les photos sont splendides !

Dis moi, tu aimes beaucoup tes pieds, hein ? :-P Et y'a la marque du bronzage, hin hin hin!

Écrit par : Mlle Crapaud | 01/04/2008

Ouah, ça avait l'air... génial, superbe, magnifique, indescriptible (comment t'as réussi à résumer ça ?) Ça donne trèèès envie d'y aller. La seule chose que j'aie envoyé au Togo c'étaient des fournitures scolaires qu'on envoyait avec le caté !! Bah là, j'ai envie d'aller les chercher, les affaires :o)

Pour la colonne, tu peux l'élargir en modifiant la feuille de styles dans les templates. Bon courage :-P

Écrit par : Laure | 03/04/2008

Ca donne envie de découvrir ce pays...

J'espère que tu auras l'occasion d'y retourner.

Bises.

Écrit par : Headbanging | 05/04/2008

Coucou !
Me voilà de retour !
Merci pour la présence pendant mon absence !
J'étais déjà allée voir ton blog sur le Togo, mais le "petit" résumé que tu en fais là est plus agréable à lire, je trouve...
Bise et bon dimanche

Écrit par : aWa | 06/04/2008

Mlle crapaud: Merci :)
Pour les pieds... La première photo c'était pour montrer le doublement de volume de mon pied gauche et sur la deuxième photo, mon pied traine par hasard ^^
Ah bah oui, les marque de bronzage sont bien obligé, passé 2.5mois avec que des tongs, ca laisse des marques ;)

Laure: :), ton commentaire me fait vraiment plaisir.
J'ai oublié plein de chose sur ce voyage. Les militaire avec leur kalachnikov ou carrément des convoi militaire quotidien, discuté avec un type qui a vu son frere se faire tuer par les militaire lors du coup d'Etat de 2005, avoir mangé du serpent, la terre rouge de l'Afrique, omniprésente. Arf... plus j'en parle plus j'ai envi d'y retourner :s
Si je peux te le conseiller, il faut aller en Afrique, c'est vraiment un continent merveilleux.

Pour la colonne j'ai pô réussi :(

Headbanging: Merci, j'espère aussi pouvoir y retourner un jour et je m'en donnerais les moyens.

aWa: Bon retour en métropole ^^Il me tarde de découvrir toute les photos que tu vas nous montrer :)
bises

Écrit par : daweed | 06/04/2008

Les commentaires sont fermés.